Les anciens combattants de la guerre en Afghanistan

Jean-Pierre Frigon, Lauréat du Prix d’histoire du Gouverneur général 2008 pour l’excellence en enseignement.

Kate Jaimet

25 avril 2016

Jean-Pierre Frigon

Chaque année, Jean-Pierre Frigon emmène ses élèves de l’école secondaire Paul Lejeune à Saint-Tite, au Québec, sur les plages de Normandie, au Centre Juno Beach, pour en apprendre davantage sur la participation du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour financer leur voyage en 2018, les élèves organiseront une activité de collecte de fonds à saveur historique : ils créeront un calendrier présentant des anciens élèves de l’école qui ont combattu en Afghanistan.

« Les élèves ont trouvé 14 ou 15 anciens élèves qui ont servi en Afghanistan. Nous leur avons demandé de nous envoyer une photo et un court résumé de leurs états de service, explique M. Frigon. J’aimerais qu’ils viennent à l’école parler à nos élèves. »

Le projet s’inspire d’une idée de calendrier similaire concrétisée en 2008 par M. Frigon et ses élèves, où ces derniers présentaient des soldats de la région de Saint-Tite qui avaient combattu pendant la Seconde Guerre mondiale. Parmi les 40 anciens combattants locaux, les élèves devaient en trouver un qui appartenait à leur famille élargie, rédiger un résumé de ses états de service et trouver une photo pour le calendrier. M. Frigon a remporté le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence en enseignement de 2008 pour ce projet.   

« Le calendrier de la Seconde Guerre mondiale et celui de l’Afghanistan sont des occasions pour les élèves d’en apprendre davantage sur le rôle du Canada dans le monde », explique M. Frigon.

« Le Canada fait partie de l’histoire et participe à ces événements, ajoute-t-il. Chacun de nous est touché par ces événements et peut y prendre part. Chacun de ces soldats a une famille, des amis, un village natal. Ils nous représentent tous. »

Passer les liens de partage

Relié à Prix