Reconstruire l'Europe après la Seconde Guerre mondiale

Par l’Office national du film du Canada.

Par Jean-Philippe Proulx

21 janvier 2012

Photo noir et blanc Lester B. Pearson

Nous vous proposons le visionnement de quatre documentaires produits par l’Office national du film du Canada. Pendant la guerre, l’ONF tourne des centaines de films qui témoignent de multiples contributions du Canada dans tous les secteurs d’activités et sur tous les fronts. Les documentaristes, parmi les meilleurs au monde, ont aussi observé à travers leur lentille les défis entourant la reconstruction de l’Europe après la guerre.

Un retour vers le passé comme si vous y étiez...


Voici la paix

Office national du film du Canada
1945, 20 minutes 40 secondes

Documentaire unique sur la création de la Société des nations. Réalisé à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce film témoigne des diverses mesures prises pour conduire le monde à une paix plus durable. Sont mentionnées la conférence de l'UNRRA, organisation visant à aider les pays occupés, la conférence de Bretton-Woods, où l'on créa le Fonds monétaire international et la Banque internationale de reconstruction et de développement, et finalement, celles de Dumbarton Oaks et de San Francisco, qui ont mené à l'adoption de la Charte des Nations Unies.

 

La faim, spectre de la paix

Office national du film du Canada
Stuart Legg, 1945, 12 minutes 37 secondes

Court métrage documentaire réalisé à la fin de la Deuxième Guerre mondiale sur la pénurie de vivres et la famine en Europe. Les grandes villes sont victimes du manque de moyens de transport et les régions agricoles ne suffisent plus à nourrir leur pays. Le Canada et les États-Unis viendront en aide aux affamés d’outre-mer et l’effort humanitaire sera à la hauteur de l’effort militaire pour l’édification d’une nouvelle Europe.

 

Les héritiers de la paix

Office national du film du Canada
Sydney Newman, 1945, 10 minutes 29 secondes

Court métrage documentaire explorant les conséquences désastreuses de la Seconde Guerre mondiale sur 60 millions d’enfants. Après des années d’occupation nazie, les enfants, malades et affamés, seront livrés à la dure réalité de la lutte pour la vie, la famine et la tuberculose sévissant en Europe. Le Canada, les États-Unis et certains pays d’Europe moins démunis, apporteront leur secours.

 

Le Monde de demain

Office national du film du Canada
1943,19 minutes 49 secondes

Court métrage documentaire sur le potentiel des richesses naturelles de l'Amérique et sa contribution économique auprès de l'Europe d'après-guerre.

 

Passer les liens de partage

Relié à Armée et guerre