Des enregistrements dont nous ne sommes pas fiers : le rayonnement des archives et le matériel controversé

La présentation de Sara Janes, Records We Are Not Proud Of : Archival Outreach and Controversial Materials, de la conférence Twitter Au-delà de 150 : Raconter nos histoires, tenue en août 2017.

Par Sara Janes. Suivre Sara sur Twitter @_skjanes

25 août 2017

Déchirement entre la pratique de créer des expositions pour des anniversaires et commémorations et les vérités dérangeantes que ces archives renferment #Beyond150CA

2. Exposition essentiellement axée sur la célébration :  One Hundred Years of Play; la nature de l’ex. influe sur le contexte dans lequel les images sont vues #Beyond150CA

3. De nombreux documents connexes ont été écartés car ils reflétaient une pensée raciste, sexiste et capacitiste  #Beyond150CA

4. Photos d’enfants habillés en « Indiens » sur un territoire qui a appartenu à la PNFW jusqu’en 1917 :  The Importance of the Duty to Consult & Accomodate #Beyond150CA

5. TBay s’approprie depuis longtemps les images de la culture autochtone aux fins de marketing et de divertissement :  1930s roadside #Beyond150CA

6. Les terrains de jeu faisaient place à des enfants de différentes origines et de langues différentes, mais les enfants autochtones étaient exclus #Beyond150CA

7. Important à conserver, mais la contextualisation de ces images est primordiale. D’autres perspectives sont nécessaires.  #Beyond150CA

8. L’accès n’est pas neutre : une personne peut être touchée différemment par des dossiers d’archives en fonction du contexte et des conditions d’accès #Beyond150CA

9. Il ne suffit pas de restreindre ou d’ouvrir l’accès au matériel : il faut déterminer s’il est convenable (ou non) à différents types de publications  #Beyond150CA

10. (Autres exemples : photos d’une prestation « blackface », restes humains. Important à documenter, mais ne pas diffuser sur Facebook) #Beyond150CA

11. Ces décisions font partie du travail d’archives, mais elles sont souvent prises dans le contexte de technicalités juridiques et de la confidentialité #Beyond150CA

12. Facile de valoriser l’ouverture, la diffusion de tout le matériel au nom de l’accès, de la sensibilisation et de la recherche #Beyond150CA

13. Mais l’incidence du travail d’archives sur les gens doit être soigneusement évaluée. Peut avoir des conséquences insoupçonnées #Beyond150CA

14. Surtout lorsqu’il est question du mauvais traitement d’anciens groupes minoritaires, ou s’ils contiennent des symboles qui sont blessants aujourd’hui #Beyond150CA

15. Responsabilité de la conservation et de la présentation des documents, mais aussi de l’accès aux dossiers historiques pour tous #Beyond150CA

Si vous souhaitez lire les commentaires et questions formulés dans le cadre de la présentation de Sara Janes, veuillez consulter la présentation sur Twitter. Vous pouvez suivre Sara Janes sur Twitter @_skjanes.

La conférence Twitter Au-delà de 150 : Raconter nos histoires a été présentée par  Active HistoryUnwritten Historiesla Société Histoire Canada, and the Wilson Institute.

Les principaux organisateurs sont Andrea Eidinger de Unwritten Histories et Krista McCracken d’Active History. 

Passer les liens de partage

Relié à Arts, Culture et Société