Les « cigarettes girls » de Montréal

Une chronologie relatant l’histoire de la consommation du tabac de 1670 à 1985, avec en complément une entrevue réalisée par le journaliste Hugo Lavoie d'ICI Radio-Canada Première.

Écrit par Jean-Philippe Proulx

18 mars 2014

Colour postcard image of a young lady in circa 17th century dress.

Nous vous proposons l’écoute d’une entrevue audio réalisée par le journaliste Hugo Lavoie, dans le cadre de l’émission C’est pas trop tôt! diffusée sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première, le 13 novembre 2013. À l'occasion du lancement de l'exposition Scandale sur le Montréal du vice des années 1940-1960 au Centre d'histoire de Montréal, le journaliste s’est entretenu avec madame Thérèse Vallée-Fiorilli afin d’en apprendre davantage au sujet du métier de « cigarette girl ».

En terminant, nous vous proposons aussi une chronologie regroupant les moments importants de l’histoire du tabac au Canada.

Moments Clés

1670

Le Conseil souverain de la Nouvelle-France impose des droits sur le tabac.

1676

Il est interdit aux habitants de la Nouvelle-France de fumer dans les rues et d’y transporter du tabac.

1739

Le Canada exporte du tabac en France.

1858

MacDonald Tobacco voit le jour à Montréal.

1878

La Chambre des communes rejette une résolution visant à abolir les taxes sur le tabac.

1891

La Colombie-Britannique interdit la vente de tabac aux mineurs; son exemple est suivi par l’Ontario et la Nouvelle-Écosse en 1891, le Nouveau-Brunswick en 1893 et les Territoires du Nord-Ouest en 1896.

1906

Le ministère fédéral de l’Agriculture met sur pied la Direction générale du tabac.

1908

La Loi sur la répression de l'usage du tabac chez les adolescents rend illégale la vente de produits du tabac à quiconque a moins de 16 ans.

1912

Imperial Tobacco, établie en 1908 par la fusion de l’American Tobacco Company et de l’Empire Tobacco Company, est constituée en société.

1914

Le comité spécial des maux de la cigarette de la Chambre des communes tient des audiences publiques.

1927

La première publicité canadienne montrant une femme qui fume une cigarette paraît dans la Montreal Gazette.

1950

Des études épidémiologiques de grande envergure montrant un lien statistique entre le cancer du poumon et le tabagisme sont publiées.

1952

Le gouvernement fédéral réduit les taxes sur le tabac pour réagir à une augmentation de la contrebande de cigarettes.

1954

L’Association médicale canadienne publie son premier avertissement sur les dangers de la cigarette.

1957

La Commission ontarienne de commercialisation du tabac jaune est mise sur pied.

1961

Publication des résultats d’une importante étude de Santé et Bien-être social, amorcée en 1954, sur les effets de la cigarette chez les anciens combattants canadiens; on signale qu’il y a 60 p. 100 plus de morts chez les fumeurs de cigarette que chez les non-fumeurs, et un lien est établi entre la consommation de cigarettes et une augmentation des cas de cancer du poumon et de maladies cardiaques.

1962

Un rapport du Royal College of Physicians à Londres expose les faits établis par les recherches concernant les conséquences nocives du tabac.

1963

La ministre fédérale de la Santé, Judy LaMarsh, attire l’attention sur le lien entre la consommation de cigarettes et le cancer du poumon, les maladies coronariennes et la bronchite chronique.

1964

Un rapport du Comité consultatif présenté au ministre de la Santé des États-Unis conclut que le cancer du poumon et la bronchite chronique sont des conséquences médicales du tabagisme.

1964

L’industrie canadienne du tabac adopte son premier code volontaire sur les pratiques de commercialisation.

1965

Le ministère fédéral de la Santé nationale et du Bien-être social commande une enquête nationale sur la consommation de tabac.

1967

Le Cabinet fédéral approuve la rédaction de mesures législatives exigeant qu’on indique sur les paquets de cigarettes et dans la publicité la teneur des produits en goudron et en nicotine; cependant, aucun projet de loi n’est présenté.

1969

Un rapport du Comité de la santé, du bien-être et des affaires sociales des Communes (rapport Isabelle) formule des recommandations sur les restrictions à la publicité et à la promotion des produits du tabac.

1970

Dans sa première résolution antitabac, l’Assemblée mondiale de la santé exhorte les gouvernements à lutter contre le tabagisme, considéré comme une cause de décès qu’on peut éviter.

1971

Le gouvernement présente le projet de loi C-248 prévoyant l’interdiction de la publicité sur la cigarette; cependant, le projet de loi n’est pas débattu. L’industrie du tabac et le gouvernement s’entendent sur des lignes directrices d’application volontaire.

1974

Le Conseil canadien sur le tabagisme et la santé et l’Association pour les droits des non-fumeurs sont fondés.

1976

La ville d’Ottawa adopte le premier règlement municipal interdisant la cigarette dans les lieux publics.

1978

Imasco fait l’acquisition de Shoppers Drug Mart.

1979

Une gomme à mâcher à la nicotine est mise en vente au Canada sur ordonnance.

1985

La Stratégie nationale de lutte contre le tabagisme est mise en place, avec la participation des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et de huit organisations du secteur de la santé.

Source

Direction de la recherche parlementaire. Le tabac et la santé : réponses du gouvernement — Décembre 1998

Passer les liens de partage

Relié à Arts, Culture et Société