Octobre 1970 dans le cinéma québécois

Une compilation des principaux films (fictions et documentaires) inspirés par les événements qui se sont déroulés au Québec à l'automne 1970.

Par Jean-Philippe Proulx

15 octobre 2010

La Crise d'octobre de 1970 a marqué une génération de Québécois et de Canadiens tant dans la vie que par sa représentation au grand écran. Histoire Canada vous propose ici une compilation des principaux films (fictions et documentaires) inspirés par les événements qui se sont déroulés au Québec à l'automne 1970. (Ne manquez pas l'entrevue accordée par Robert Côté, ancien commandant de la Police de Montréal et responsable de l'équipe chargée de désamorcer les explosifs et les bombes).

Bingo
113 minutes | 1974 | Fiction | Réalisation : Jean-Claude Lord

Bingo est le premier film inspiré par les événements d’Octobre 70. Le film, qui a connu un grand succès populaire lors de sa sortie, est considéré à la fois comme un film politique, mais aussi comme le premier thriller québécois. Dans Bingo, le personnage principal est un jeune homme idéaliste manipulé et transformé en terroriste par des influences extérieures.

Voir des extraits du film sur telequebec.tv

Les Ordres
107 minutes | 1974 | Fiction | Réalisation : Michel Brault Primé à Cannes (1975)

Deuxième œuvre de fiction de Michel Brault, Les Ordres est un film majeur dans l’histoire du cinéma québécois. Il fut directement inspiré par les événements d’Octobre 70. Le récit présenté par Brault se situe à mi-chemin entre le documentaire et la fiction. Le réalisateur fut le premier à présenter sur grand écran l'emprisonnement de citoyens et les mauvais traitements subis lors de l’imposition par le gouvernement canadien de la Loi des mesures de guerre. Pour son film, il recevra le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 1975 en plus de quatre Canadian Film Awards. Encore aujourd’hui, Les Ordres se retrouve au sommet des palmarès recensant les films canadiens les plus importants.

Voir des extraits du film sur telequebec.tv

Les événements d’Octobre 1970
87 minutes | 1975 | Documentaire | Réalisation : Robin Spry Primé au festival du film de Chicago, aux Génie de Niagara on the Lake et au Festival de Nyon en Suisse

Les Événements d’Octobre 1970 est intéressant parce qu’il présente le point de vue d’un anglophone en ce qui a trait aux faits saillants qui se sont déroulés au Québec à l’automne 1970. Robin Spry a réalisé ce film en ayant comme objectif d’instruire le public. Il fut lancé dans la controverse alors que le sujet lui-même était controversé. Spry retrace les grandes lignes de l’histoire d’Octobre 1970 avec un souci d'impartialité, à partir de tournages originaux et d'images d'archives.

Voir le film en entier sur le site web de l’Office national du film

24 heures ou plus…
113 minutes | 1977 | Documentaire | Réalisation : Gilles Groulx Prix de la critique 1977 – Canada

Jugé trop révolutionnaire au moment de sa réalisation en 1971, le documentaire de Gilles Groulx, produit par l’Office national du film, sera interdit de diffusion jusqu’en 1977. Filmé un an après les événements d’Octobre 70, Groulx veut dénoncer l’aliénation des masses en plus de réveiller les consciences. Pour ce faire, il utilisa une facture visuelle audacieuse alternant la couleur et le noir et blanc, l’utilisation du graffiti, la publicité et l’éditorial.

Voir le film en entier sur le site web de l’Office national du film

La liberté en colère
73 minutes | 1994 | Documentaire | Réalisation : Jean-Daniel Lafond

Ce documentaire réunit quatre anciens militants du Front de libération du Québec – Pierre Vallières, Charles Gagnon, Francis Simard et Robert Comeau – qui partagent leurs réflexions sur l’histoire du mouvement indépendantiste québécois en plus de faire un retour sur leurs actions des années 60 et 70. Jean-Daniel Lafond cherche à découvrir ce qui reste des idées révolutionnaires de ces hommes 25 ans après les événements d’Octobre 70.

Voir le film en entier sur le site web de l’Office national du film

Octobre
97 minutes | 1994 | Fiction | Réalisation : Pierre Falardeau Primé au Rendez-vous du cinéma québécois - Prix L.E. Ouimet-Molson, Prix Guy L'Écuyer, primé au Festival de Blois La Salamandre d'or et au Festival de Rennes.

Octobre a été co-scénarisé par l'ex-felquiste Francis Simard avec qui Falardeau s'était lié d'amitié après l'avoir visité en prison. Le réalisateur propose une interprétation des événements d’Octobre 70 à travers les yeux des ravisseurs du ministre Laporte. L’histoire débute la veille de son enlèvement et se termine au moment de sa mort. Falardeau relate les moments importants de la crise – arrestations arbitraires des sympathisants indépendantistes, proclamation de la Loi des mesures de guerre par le gouvernement fédéral, occupation du Québec par l'armée canadienne – tel qu’ils furent vécus par les plus importants membres du FLQ.

Voir des extraits du film sur telequebec.tv


85 minutes | 1998 | Fiction | Réalisation : Robert Lepage Primé au Festival international du film de Toronto et au Sudbury Cinéfest

Robert Lepage réalise ce film en 1998 alors que les Québécois viennent de dire non pour la seconde fois au projet de souveraineté. L’histoire, qui se déroule en 1970, présente en toile de fond deux événements importants pour l’histoire du pays: la crise d'Octobre au Québec et la participation québécoise à l'exposition universelle d’Osaka au Japon. Sophie, le personnage principal dans le film, évolue dans un cadre où paradoxalement le Québec se replie sur lui-même tout en s’ouvrant sur le monde.

Voir un extrait du film sur telequebec.tv

Passer les liens de partage

Relié à