Messages

Ce numéro spécial fait partie d’une conversation à plus grande échelle, pour veiller à raconter une histoire réellement inclusive.

Écrit par Janet Walker et Mark Collin Reid 

29 avril 2018

Message de Janet Walker

Les Premières Nations ont été les premières à voir ces vastes terres. Elles ont été les premières à chasser dans ses forêts, à pêcher dans ses rivières et à récolter ses plantes et ses fruits. Elles ont transmis leur sagesse à leurs enfants et petits-enfants.

Les peuples autochtones étaient prêts à partager leurs connaissances avec les nouveaux arrivants européens. Au fil du temps, les deux groupes sont devenus des partenaires commerciaux et des alliés. Et pourtant, les histoires des Premières Nations, et celles des peuples inuits et métis, ont été reléguées aux oubliettes de nos manuels d’histoire. Les relations issues des Traités, cruciales pour comprendre le Canada d’aujourd’hui, ont été oubliées et même délibérément ignorées. Aujourd’hui, de nombreux Canadiens non autochtones ne connaissent pas ces histoires, pourtant si essentielles et significatives.

Ce numéro spécial de Histoire Canada explore l’histoire des Traités et des relations qui en découlent et constitue un premier pas important vers la découverte du point de vue des Premières Nations. Il a été créé avec des collaborateurs qui nous ont aidés à y insuffler l’esprit de ces Traités, et à nous faire apprécier leur véritable intention. Les collaborateurs, venant des quatre coins du pays, nous font bénéficier de leur expertise et de leurs réflexions pour nous aider à comprendre les Traités et les relations qui en sont issues, et qui demeurent d’actualité, encore aujourd’hui.

Nous remercions la commissaire aux Traités, Loretta Ross, qui a agi à titre de corédactrice en chef de ce numéro, ainsi que le rédacteur en chef de Histoire Canada, Mark Reid, et tous les collaborateurs qui nous ont permis de concrétiser ce projet.

De nombreux enseignants et élèves ont demandé des ressources pour les aider à mieux comprendre l’histoire des Traités. Ce numéro spécial fait partie d’une conversation à plus grande échelle, pour veiller à raconter une histoire réellement inclusive.

Message de Mark Collin Reid

Depuis la nuit des temps, les Premières Nations ont tissé des liens d’amitié et de filiation avec d’autres peuples autochtones. Ces liens se sont par la suite étendus aux nouveaux arrivants européens qui ont débarqué en Amérique du Nord voilà plusieurs siècles. Les Traités conclus entre les Premières Nations et la Couronne sont des accords vivants – ils sont aussi pertinents aujourd’hui qu’ils l’étaient le jour de leur signature.

Une meilleure compréhension des Traités et des relations qui en découlent ne peut que bénéficier à tous. Nous espérons que ce numéro spécial vous aidera à mieux comprendre cet enjeu important et nous tenons à remercier nos nombreux collaborateurs, réviseurs, graphistes, artistes, traducteurs et conseillers, qui ont rendu possible ce numéro spécial.

Nous tenons à remercier tout particulièrement Loretta Ross, corédactrice en chef du numéro Les Traités et les relations qui en découlent, et sa talentueuse équipe à la Commission des relations découlant des Traités du Manitoba. Les conseils de Loretta se sont révélés essentiels au succès de ce magazine. Nous remercions également les membres du groupe consultatif formé pour ce numéro spécial : Connie Wyatt Anderson, Charlene Bearhead, Monique Lariviere, Ry Moran, Jean-Pierre Morin, Janet Porter, Amanda Simard et Sylvia Smith.

Enfin, une dernière remarque sur la terminologie employée. Nous avons tenté tout au long du processus de rédaction de respecter les variantes orthographiques régionales de certains termes propres aux Premières Nations. Les lectrices et lecteurs constateront également que les termes « Premières Nations » et « Autochtones » ont parfois été utilisés de façon interchangeable. Même si le terme « Autochtone » englobe aussi les peuples métis et inuits, ce numéro porte spécifiquement sur les relations issues des Traités conclus entre les Premières Nations et la Couronne. Cependant, les rédacteurs en chef s’en sont également remis aux préférences des auteurs en ce qui a trait à l’usage des termes Premières Nations et Autochtones.

Enseignants et parents-éducateurs!

Inscrivez-vous pour recevoir la trousse pédagogique de notre numéro spécial sur les Traités et les relations qui en découlent.

Deux versions : 2e à 7e année (sec.1) & 7e à 12e année (sec.1 à cégep).

Passer les liens de partage

Relié à Politique et droit