École primaire publique Davisville / École secondaire alternative Spectrum

L’École primaire publique Davisville / École secondaire alternative Spectrum à Toronto (Ontario) est sur le Palmarès des 10 sites les plus menacés.

Créé par la Fiducie nationale du Canada

8 juin 2017

Lieu

Toronto (Ontario)

Pourquoi c’est important

Cette école, construite en 1962, représente un exemple remarquable d’une architecture moderne du milieu du XXe siècle. Elle est dotée de caractéristiques futuristes comme une ligne de toiture en « ailes de mouette », une alternance, en façade, de fenêtres verticales et horizontales qui accrochent le regard et de superbes matériaux d’intérieur comme le calcaire, le granito, l’acier inoxydable et le bois de noyer noir. Conçu par les architectes de renom Frederick Etherington et Peter Pennington, le plan d’ensemble – architecturé autour de quatre modules séparés par des cages d’escalier vitrées – vise à faire la joie des élèves et à les surprendre, tout en humanisant l’échelle du bâtiment dans son ensemble.  

La menace

L’école Davisville doit subir d’importantes réparations pour pouvoir répondre aux lignes directrices actuellement en vigueur pour les bâtiments à vocation éducative. Dans ce cadre, le Conseil scolaire de district de Toronto a l’intention, une fois qu’un nouveau bâtiment aura été construit juste à côté, d’abattre l’édifice en mauvais état. En 2016, il a publié une demande de propositions sollicitant des architectes pour la conception de la nouvelle école. Aujourd’hui, de nombreux groupes, comme l’Architectural Conservancy of Ontario, exhortent le Conseil de sauvegarder et de réutiliser ce trésor architectural.

La Fiducie nationale du Canada publie son palmarès chaque année dans le cadre de sa mission visant à faire connaître l’apport des lieux historiques à la qualité de vie, à l’identité locale et à la vitalité culturelle.

Publié la première fois en 2005, le Palmarès des 10 sites les plus menacés est devenu un puissant outil dans la lutte visant à préserver, pas remblayer. La Fiducie nationale croit que les lieux historiques sont la pierre angulaire de l’identité, de la communauté et du sentiment d’appartenance. Pourtant chaque année, il y en a qui sont perdus parce qu’ils sont négligés, par manque de fonds, par suite d’un aménagement inapproprié ou en raison de la faiblesse des lois. En braquant les projecteurs sur les lieux menacés, le Palmarès des 10 sites les plus menacés sensibilise le public à leur triste sort et appuie les efforts déployés par des intervenants locaux pour les sauver.

Passer les liens de partage

Relié à Sites historiques