Ponts couverts du Nouveau-Brunswick

Les ponts couverts du Nouveau-Brunswick apparaissent au Palmarès des 10 sites historiques les plus menacés.

Créé par La Fiducie nationale du Canada

23 mai 2018

Lieu

Nouveau-Brunswick

Pourquoi c’est important

À leur apogée, dans les années 1940, il y avait environ 340 ponts de ce type. À cette époque, on a construit un nouveau réseau routier reliant les différentes collectivités de la province. Il ne reste plus aujourd’hui que 58 de ces structures. Représentant plus qu’une simple aide au transport, les ponts couverts du Nouveau-Brunswick symbolisent la croissance et la prospérité de la province au XXe siècle.

La menace

Sous la pression des éléments et de la météorologie, d’accidents, d’actes de vandalisme et d’un déficit d’entretien, les ponts couverts du Nouveau-Brunswick sont, chaque année, de plus en plus menacés de dommages irréversibles ou de démolition. Les glaces et les inondations récentes ont fait des ravages, affaiblissant de nombreux ponts dont l’avenir est désormais incertain.

La Fiducie nationale du Canada publie son palmarès chaque année dans le cadre de sa mission visant à faire connaître l’apport des lieux historiques à la qualité de vie, à l’identité locale et à la vitalité culturelle.

Publié la première fois en 2005, le Palmarès des 10 sites les plus menaces est devenu un puissant outil dans la lutte visant à préserver, pas remblayer. La Fiducie nationale croit que les lieux historiques sont la pierre angulaire de l’identité, de la communauté et du sentiment d’appartenance. Pourtant chaque année, il y en a qui sont perdus parce qu’ils sont négligés, par manque de fonds, par suite d’un aménagement inapproprié ou en raison de la faiblesse des lois. En braquant les projecteurs sur les lieux menacés, le Palmarès des 10 sites les plus menacés sensibilise le public à leur triste sort et appuie les efforts déployés par des intervenants locaux pour les sauver.

Passer les liens de partage

Relié à Sites historiques