Young Avenue

L’avenue Young à Halifax (Nouvelle-Écosse) est sur le Palmarès des 10 sites les plus menacés.

Créé par la Fiducie nationale du Canada

8 juin 2017

Lieu

Halifax (Nouvelle‑Écosse)

Pourquoi c’est important

L’avenue Young constitue un paysage urbain unique. S’étendant de la rue Inglis jusqu’à Point Pleasant Drive à l’extrémité sud de la péninsule d’Halifax, elle abrite un certain nombre de résidences de luxe construites à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Elle doit son nom à sir William Young, ancien premier ministre et juge en chef de la Nouvelle‑Écosse, qui a donné des fonds pour l’amélioration de ce paysage urbain ainsi que de l’ensemble remarquable de portes qui marque toujours l’entrée principale du parc Point Pleasant.

En 1896, la Ville de Halifax a adopté une loi relative à l’avenue Young qui encourageait son embellissement et y limitait les travaux de construction. Toutefois, aujourd’hui, cette loi n’est plus en vigueur.

La menace

Brookfield Stanbury House, Cleveland Estate et Fram House sont trois exemples de résidences de notables qui ont été démolies pour faire place à de nouveaux développements sur l’avenue Young. De nombreuses résidences sises sur l’avenue sont actuellement à vendre. Leur avenir est incertain, puisque seulement quatre d’entre elles sont actuellement désignées patrimoniales dans une certaine mesure. L’année dernière, les membres du groupe « Save Young Avenue » se sont mobilisés pour que des bâtiments qui devaient passer sous le pic des démolisseurs soient désignés édifices patrimoniaux; leurs efforts ont toutefois été vains, puisque les édifices ont été démolis pendant que la demande était à l’étude.

De futurs plans immobiliers et d’urbanisme prévoient la démolition de plusieurs demeures historiques, la subdivision de certains lots et de nouvelles constructions, le tout menaçant le caractère, la cohérence et l’harmonie de cette artère. L’an dernier, deux résidences anciennes remarquables ont été démolies le long de l’avenue alors que leur désignation patrimoniale était à l’étude. En l’attente d’une éventuelle désignation de l’ensemble de cette voie urbaine en tant que district de conservation du patrimoine actuellement à l’étude, le personnel du conseil municipal de Halifax recommande provisoirement de modifier les règlements municipaux sur l’utilisation des terres afin d’éviter de détériorer plus encore la valeur patrimoniale de l’avenue Young.

La Fiducie nationale du Canada publie son palmarès chaque année dans le cadre de sa mission visant à faire connaître l’apport des lieux historiques à la qualité de vie, à l’identité locale et à la vitalité culturelle.

Publié la première fois en 2005, le Palmarès des 10 sites les plus menacés est devenu un puissant outil dans la lutte visant à préserver, pas remblayer. La Fiducie nationale croit que les lieux historiques sont la pierre angulaire de l’identité, de la communauté et du sentiment d’appartenance. Pourtant chaque année, il y en a qui sont perdus parce qu’ils sont négligés, par manque de fonds, par suite d’un aménagement inapproprié ou en raison de la faiblesse des lois. En braquant les projecteurs sur les lieux menacés, le Palmarès des 10 sites les plus menacés sensibilise le public à leur triste sort et appuie les efforts déployés par des intervenants locaux pour les sauver.

Passer les liens de partage

Relié à