Jean Barman

Lauréate du Prix d’histoire du Gouverneur général pour la recherche savante 2015

16 octobre 2015

Jean Barman acceptant son prix à Rideau Hall, Ottawa, 2015.

Vancouver (Colombie-Britannique)

Portant sur une histoire longtemps oubliée, French Canadians, Furs, and Indigenous Women in the Making of the Pacific Northwest illustre brillamment l’influence que les Canadiens français et leurs partenaires autochtones ont eue dans la création de la région nord-ouest du Pacifique du XIXe au XXIe siècle. Jean Barman reconstitue avec imagination la vie de plusieurs familles engagées dans la traite des fourrures et la production agricole, et ce sur trois générations. Elle suit leur parcours alors qu’elles édifiaient leur foyer et façonnaient leur identité dans le contexte de l’émergence d’une politique impériale, et plus tard nationale, qui menaçait leur existence dans la région. Couvrant une longue période et une aire géographique étendue, l’ouvrage s’inspire d’une vaste littérature internationale portant sur l’impérialisme, le colonialisme et la formation de l’État. Bien que reposant sur une enquête méticuleuse, l’ouvrage ne perd jamais de vue le rôle que les individus et les familles ont eu dans le façonnement de notre passé et de notre présent. Il s’agit d’une contribution majeure à l’historiographie canadienne et internationale ainsi qu’à l’histoire des familles autochtones et canadiennes-françaises dans le Nord-Ouest. Cette oeuvre contribuera certainement à la recherche sur l’impérialisme, la formation de l’État et la création du patrimoine, et ce pour plusieurs années à venir.

Passer les liens de partage