Transcription Eric Chassé

Bon matin, good morning !

J’ai un petit texte pour vous.

Alors, il y a un certain temps, j’ai demandé à mon père. J’ai dit : « Papa, qu’est-ce qui reste de mon arrière-grand-père Zéphirin ? »

Et mon père m’a répondu qu’en dehors de la petite photo qui est ici, pas grand-chose. Mon arrière-grand-père a travaillé toute sa vie pour cultiver, pour développer sa terre, et après 100 ans il en reste quoi ? Une photo…

Mais c’est faux. Après mûre réflexion… Il reste moi. Il reste nous. Nous sommes le résultat du labeur de nos ancêtres qui ont si durement travaillé pour construire cette nation, ce pays.

L’histoire c’est une image d’amour à nos ancêtres qui ont façonné notre pays.

En premier lieu, j’aimerais remercier Son Excellence. And thank you for the committee for recognizing my work. C’est sincèrement touchant et stimulant pour moi.

Merci au ministère du Patrimoine qui veille à préserver nos mémoires.

Mucho gracias, merci à Madame Monica Bacerra Ortega de m’avoir nommé pour ce prix.

Merci à mon ami Xavier, qui m’a aidé à la préparation de mon dossier de candidature.

Merci à l’ensemble de mes élèves. Même après toutes ces années, ils nourrissent ma pratique comme enseignant et ma passion pour l’histoire.

Merci finalement à ma femme qui m’a accompagné pendant tout ce parcours, mon parcours de vie.

Bonne journée à vous tous. Et surtout, conservez vos passions et votre bonheur de vivre. Merci beaucoup !

Passer les liens de partage