Conseil d’administration

Colour photograph

Sasha Mullally, présidente, Fredericton

Sasha Mullally possède un doctorat en histoire de l’Université de Toronto, où elle a étudié l’histoire canadienne et américaine avec spécialisation en histoire sociale de la médecine et de la santé. Avant de se joindre à la faculté d’histoire de l’Université du Nouveau-Brunswick, en 2009, elle a été codirectrice du programme d’histoire de la médecine de l’Université de l’Alberta (2008-2009). Mme Mullally enseigne à des étudiants des cycles supérieurs l’histoire de la médecine et de la santé, l’histoire sociale canadienne, l’histoire des femmes, l’histoire de la région de l’Atlantique et l’histoire numérique. Ses récents projets de recherche portent sur les rôles professionnels et communautaires que jouent les femmes médecins dans les petites villes des régions rurales. En plus de collaborer à d’autres projets, elle s’intéresse à l’histoire de la migration des médecins hors du Canada, lors de la seconde moitié du 20e siècle.

Michael Rea, Ancien président, Toronto

Michael Rea a obtenu un diplôme de la Ivey Business School en 1965 et un diplôme de comptable agréé en 1968 alors qu’il était en poste chez Price Waterhouse. Ancien président de la Canadian Magazine Publishers’ Association, M. Rea a occupé des rôles variés chez plusieurs grands éditeurs de Toronto; il a notamment été membre du conseil d’administration, actionnaire et vice-président des finances et de l’administration.

Il a été membre du conseil et trésorier de Conservation de la nature Canada et, suite à l’expansion de CNC, il a été nommé chef de l’exploitation et plus tard, vice-président. M. Rea a pris sa retraite de CNC en 2009 et agit à titre de bénévole depuis ce temps, récemment à titre de président des amis américains de Conservation de la nature Canada. Il appuie diverses causes environnementales et siège au comité du patrimoine du Toronto Golf Club. En 2002, il a reçu la Médaille du jubilé d’or de la reine Élisabeth II pour son travail avec le magazine Canadian Geographic. Il a grandi à Oakville et a habité à Toronto pendant 40 ans avec sa femme Barbara. Il a deux fils adultes et trois petits-enfants.

Bill Caulfeild-Browne, chef d’entreprise et directeur corporatif, Toronto

Bill Caulfeild-Browne possède un diplôme en histoire moderne de la University of Exeter. Il est arrivé au Canada en 1965 et a poursuivi une carrière dans le domaine de la réassurance internationale. En plus de développer une expertise dans le monde de l’assurance et des affaires, il a été président du conseil de recherche de l’industrie. Il a quitté son poste de chef de l’exploitation, US Life and Health, du Swiss Reinsurance Group pour prendre sa retraite et a ensuite accepté la vice-présidence de la Scottish Reinsurance Company et le poste de directeur de la Owen Sound Transportation Company, une entreprise de la province de l’Ontario.

Avec Conservation de la nature Canada, il a joué différents rôles au sein du conseil d’administration en lien avec la vérification, les investissements et la gouvernance, et a finalement occupé la présidence, de 2015 à 2017. Il est directeur émérite du Sources of Knowledge Forum et membre du comité consultatif de Parcs Canada pour les parcs nationaux locaux.

Ardent naturaliste et photographe, il a publié deux livres, le dernier célébrant le 150e anniversaire de la Confédération du Canada. Il habite avec sa femme à Tobermory, en Ontario, et adore voyager partout au pays. Ils ont trois enfants et cinq petits-enfants.

Colour photograph

Tim Cook Governor General's History Awards Winner, Historien, Ottawa

M. Tim Cook est un historien au Musée canadien de la guerre. Il est le conservateur de la première exposition permanente dédiée à la Première Guerre mondiale du musée, et a orchestré de nombreuses expositions temporaires, itinérantes et numériques. Il a écrit onze ouvrages et a remporté le C.P. Stacey Prize for Military History (deux fois), le Prix du livre d’Ottawa (deux fois), ainsi que le RBC Taylor Prize for Literary Non-Fiction et le J.W. Dafoe Book Prize (deux fois). Vimy: The Battle and the Legend (2017) est un ouvrage primé, ainsi qu’un succès de librairie national. En 2018. M. Cook a publié The Secret History of Soldiers: How Canadians Survived the Great War. En 2012, il a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine pour ses contributions à l’histoire du Canada et en 2013, il a remporté le Prix d’histoire du Gouverneur général (Prix Pierre Berton). Il est souvent invité à titre de commentateur dans les médias et est membre de l’Ordre du Canada.

Colour photograph

Magda Fahrni, professeure, Montréal

Magda Fahrni est professeure à l'Université du Québec à Montréal, où elle enseigne l’histoire des femmes, l’histoire de la famille et l’histoire du Québec et du Canada au XXe siècle. Son livre Household Politics: Montreal Families and Postwar Reconstruction (University of Toronto Press, 2005) a reçu le prix Clio-Québec de la Société historique du Canada en 2006. Elle est également l’auteure du livre Of Kith and Kin: A History of Families in Canada (Oxford University Press, 2021). Elle a codirigé (avec Robert Rutherdale) l’ouvrage collectif Creating Postwar Canada: Community, Diversity, and Dissent (UBC Press, 2008) et a également codirigé (avec Esyllt W. Jones) l’ouvrage collectif Epidemic Encounters: Influenza, Society, and Culture in Canada, 1918–20 (UBC Press, 2012).

La professeure Fahrni travaille actuellement sur un nouveau livre sur le risque et les accidents à Montréal au tournant du XXe siècle. Elle est membre du Groupe d’histoire de Montréal et elle dirige la collection Études d’histoire du Québec chez les éditions McGill-Queen's.

Colour photograph

Edward S. Kennedy, Président et directeur général, The North West Company, Winnipeg

Edward Kennedy est le président et directeur général de The North West Company. Il a occupé plusieurs postes de haute direction, tant aux États-Unis que dans les divisions internationales de l’entreprise, à titre de chef de l’exploitation et de directeur général. M. Kennedy est très fier de l’héritage de son entreprise, il est un amateur d’histoire et un ami de longue date de la Société Histoire Canada. Il a présidé la campagne de Centraide à Winnipeg et, par le truchement de la North West Company, il a pris part à de nombreuses initiatives de développement économique et en matière de santé visant les communautés autochtones du Nord. M. Kennedy est membre de plusieurs organismes sans but lucratif, en plus d’appartenir à la Young Presidents’ Organization, d’être un associé de la Asper School of Business (faculté de gestion, Université du Manitoba) et d’être membre du Business Council of Manitoba.

Colour photograph

Michèle Leduc, Présidente, chef de la création et stratégiste, ZIPCOM, Montréal

Michèle Leduc a contribué au succès et à la notoriété de plusieurs marques, au Québec et au Canada. Au cours de ses 25 années de carrière, Michèle a pris en charge des mandats pour certaines des agences les plus renommées de Montréal. En 1984, elle décroche son premier emploi chez Vickers & Benson; elle travaille ensuite chez Ogilvy & Mather, Chiat Day, Publicis et FCB. À titre de rédactrice-conceptrice, responsable du contenu artistique et finalement directrice artistique, elle a contribué à développer plusieurs marques régionales, nationales et internationales. Michèle a fondé sa propre agence, ZIP Communication, en 2000. Stratégiste efficace orientée vers les résultats, elle offre à sa clientèle une expérience hautement diversifiée en communication et en marketing, et démontre une capacité exceptionnelle à dépasser les attentes de ses clients et à trouver des solutions efficaces et pertinentes.

Colour photograph

Bruce MacLellan, président et directeur général, Proof Inc., Toronto

Bruce MacLellan est un fier entrepreneur canadien. La famille d’entreprises Proof exploite cinq bureaux en Amérique du Nord, comptant plus de 200 employés, et offre des services de communication et d’affaires publiques à quelque 100 clients actifs, incluant des sociétés, fondations et gouvernements. En 2016, M. MacLellan a lancé une étude annuelle approfondie du niveau de confiance des Canadiens à l’égard de notre société, de nos institutions et de nos leaders. Le Proof CanTrust Index est rendu public et mis à la disposition, gratuitement, des écoles, entreprises, gouvernements et particuliers. En tant que bénévole actif, M. MacLellan a été président du conseil national de Conservation de la nature Canada et de la Lake of Bays Heritage Fondation. En 2016, il a reçu le prix Vision de la Ontario Land Trust Alliance pour son utilisation des médias sociaux afin de promouvoir la conservation. Il est l’auteur de deux livres d’histoire locale, Post Cards from Lake of Bays et Back Again at Lake of Bays.

Colour photograph

Natasha Pashak, Calgary

Natasha Pashak détient une maîtrise en histoire de l’art de l’Université Concordia et un BBA de la Alberta University of the Arts (anciennement ACAD). Elle a été membre de plusieurs conseils d’administration d’organismes publics et sans but lucratif, notamment le Calgary Subdivision and Development Appeal Board, le conseil des gouverneurs d’AUArts et le conseil d’administration de la Contemporary Calgary Arts Society. Lors de son passage comme présidente du comité de gouvernance et de RH de la Alberta University of the Arts, l’établissement a amorcé une transition d’un collège à une université et confirmé la nomination de son premier président, ayant déjà réalisé deux mandats. Dans le cadre de ses fonctions au conseil d’administration de Contemporary Calgary, l’organisation a réalisé plusieurs grands projets, notamment l’ouverture du Centennial Planetarium. Elle est directrice de la Flanagan Foundation, un organisme de bienfaisance privé. Elle a grandi dans un territoire visé par le Traité no 7, où se joignent les rivières Elbow et Bow et où elle habite avec son partenaire et leur fils.

Colour photograph

Carla Peck, professeure, Edmonton

Carla Peck est professeure en sciences sociales à la faculté d’éducation de l’Université de l’Alberta et directrice de Penser historiquement pour l’avenir du Canada, financé en partenariat avec le CRSH. Elle étudie la compréhension qu’ont les enseignants et des élèves des concepts démocratiques et de l’histoire, et s’intéresse plus particulièrement à la relation entre les identités ethniques des élèves et leur compréhension de l’histoire.

Elle a obtenu plusieurs bourses de recherche d’importance, écrit et coécrit plusieurs articles dans des revues et ouvrages spécialisés et a coédité plusieurs livres liés à ses intérêts de recherche, incluant Teaching and Learning Difficult Histories in International Contexts: A Critical Sociocultural Approach, The Palgrave Handbook of Global Citizenship and Education et Contemplating Historical Consciousness: Notes from the Field.

Carla travaille régulièrement avec des enseignants aux niveaux provincial, national et international et agit comme consultante au sein de plusieurs conseils d’administration et groupes consultatifs pour des organismes œuvrant dans les domaines de l’histoire et de l’éducation citoyenne. Mme Peck, qui défend avec passion l’éducation sur la justice sociale, cherche toujours des façons d’intéresser les élèves et étudiants de tous âges à prendre part à des discussions sur la façon de rendre le monde plus équitable et juste. Elle considère que des bases solides en histoire et dans le domaine de l’enquête historique doivent servir de fondement à ces discussions. Avant que Mme Peck ne travaille en milieu universitaire, elle était enseignante au primaire au Nouveau-Brunswick.

Stephen Thomas, Président et directeur artistique, Stephen Thomas Ltd., Toronto

Steve Thomas a été décrit comme le « gourou » et le « parrain » de la collecte de fonds par réponse directe. Même s’il a commencé sa carrière comme géographe historien et enseignant, il agit à titre de collecteur de fonds depuis plus de 30 ans. Au début de sa carrière, M. Thomas a été directeur du développement à Oxfam Canada, où il a créé le programme de publipostage de l’organisme, faisant ainsi, pour la première fois au Canada, une utilisation moderne et scientifique de ce média. En 1980, il a fondé Stephen Thomas Associates (aujourd’hui Stephen Thomas Limited), la première entreprise canadienne de collecte de fonds par réponse directe se consacrant aux organismes à but non lucratif. Au fil des ans, M. Thomas a travaillé avec des milliers d’organismes sans but lucratif et de bienfaisance au Canada, aux États Unis et à l’échelle internationale. Il a été l’ambassadeur canadien de la conférence internationale sur la collecte de fonds (IFC) de 1993 à 2008, occupant le poste de président en 2004 et 2005. En 2012, Steve a publié 30 Letters that Changed the World.

À titre de résident du quartier Beaches à Toronto, et d’ancien homme d’affaires, M. Thomas est un homme engagé sur le plan politique et continue de jouer un rôle actif au sein de sa communauté. Il a d’ailleurs été entraîneur de basketball pendant vingt quatre ans au Malvern C.I.

Joseph E. Martin, Président émerite et ancien président (1997–2001), Toronto

Suite à l’obtention de son diplôme du United College (maintenant connu sous le nom d’université de Winnipeg) en 1959, un baccalauréat ès arts avec distinction, Joseph E. Martin a entrepris une carrière florissante dans le domaine des affaires. Il a été adjoint exécutif de l’honorable Duff Roblin, premier ministre du Manitoba. Il a suivi le programme de gestion avancée de la Harvard Business School en 1983. Joe Martin a été un partenaire de l’entreprise aujourd’hui nommée Deloitte Consulting, où il était notamment responsable de la section canadienne et agissait à titre de président du Comité consultatif mondial. Il est maintenant le directeur du département d’histoire des entreprises canadiennes à la Rotman School of Management. Ancien président de la Manitoba Historical Society, ancien trésorier de la Société historique de l’Ontario, M. Martin est devenu membre du conseil d’administration de la Société Histoire Canada en 1994, et y a réalisé trois mandats consécutifs, jusqu’à ce qu’il se retire du conseil en juin 2003. Il est le président fondateur de l’Association canadienne pour l’histoire des affaires.

Rolph Huband, Éditeur fondateur (1929–2016), Oakville

Ancien vice-président et secrétaire de la Compagnie de la baie d’Hudson, M. Huband a réussi, grâce à sa vision, son esprit d’initiative et son leadership, à créer la Société d’histoire, dont il a été nommé président fondateur en reconnaissance de sa précieuse contribution. De 1994 à 1997, M. Huband occupait à la fois le poste de président du conseil d'administration de la Société d’histoire et d’éditeur du magazine The Beaver, une publication à laquelle il collabore étroitement depuis 1960. C’est grâce à lui que le magazine a amorcé un virage plus généraliste, délaissant une perspective nordique pour s’intéresser davantage à l'histoire générale du Canada. Cette décision a accru considérablement la circulation de The Beaver et sa visibilité. En août 2003, M. Huband a reçu l’Ordre du Canada.

Passer les liens de partage