Pilote et espion

[Musique]

[Un bureau de l’Aviation royale canadienne, Victoria (C.-B.), 1941]

[Recruteur] Non!

[Kam Len “Douglas” Sam] S’il-vous-plaît! Je veux servir mon pays!

[Recruteur] Pas avec un nom pareil.

[Doug Sam] Mais tout le monde m’appelle Doug. Je parle cinq langues…

[Octobre 1942}

[Recruteur 2] Vous avez de la chance que les règles aient changé.

[Juin 1944, au-dessus de Metz, en France]

[Camarade] Doug! Derrière nous!

[Musique]

[Pendant ce temps, au Canada…]

[Prêtre] Doug Sam a servi son pays avec courage,  honorons sa mémoire tout en priant pour que la guerre finisse.

[Paroissienne] On est vraiment désolés pour Doug.

[Maman] Oh ne vous inquiétez pas. Il est encore vivant, je le sais.

[Doug, parler en français] Résistance?

[Résistance 1, parler en français] Qui êtes-vous?

[Doug] Du calme! Du calme! Je peux vous aider. Je suis Canadien.

[Résistance 1] Euh… Excellent!

[Résistance 2, parler en français] Venez avec moi.

[Narrateur] Doug espionne les Allemands et dévoile leurs plans aux membres de la Résistance française.

[Soldat allemand, parler en français] Eh! Papiers?

[Doug, parler en français] Je suis un étudiant. Je viens de la Chine.

[Soldat allemand] Dégage!

[Résistance 3, parler en français] On l’a échappé belle!

[Doug] Je suis très content d’avoir étudié le français á l’école secondaire chez moi! Ce n’est pas parfait. Mais ça marche!

[Reims, France, septembre 1944]

[Doug] Les Américains.

[Doug] Ne tirez pas! Ne tirez pas! Je suis Canadien.

[Soldat américain 1] Qu’est-ce que… Expliquez-vous!

[Doug] J’ai été derrière les lignes ennemies pendant des mois. J’ai des plans qui montrent où se trouvent les troupes allemandes.

[Soldat américain 2] Amenez cet homme voir le commandant.

[Soldat américain 1] Oui monsieur!

[Soldat américain 1] Monsieur, cet homme dit qu’il a de l’information.

[Doug] Il y a des mitrailleuses ennemies ici, ici et ici. La Résistance a des maisons sécuritaires ici et ici…

[Commandant] Excellent travail Sam. L’ennemi ne nous verra pas venir!

[Victoria (C.-B.), 1945]

[Soeur] Maman! Maman! Regarde!

[Maman] Je vois.

[Soeur] « Je vois »? C’est tout ce que tu en dis? Doug est vivant!!

[Maman] C’est ce que j’ai toujours dit. Je le savais.

[Narrateur] Le gouvernement de la France remettra à Doug Sam la Croix de Guerre pour sa bravoure.

Il prendra sa retraite en 1967, après avoir servi dans l’aviation royale du Canada et de Grande-Bretagne pendant 25 ans.

Il travaillera ensuite pour le ministère de l’Immigration du Canada pendant encore 26 ans. Kam Len « Doug » Sam mourra en 1989.

Il a obtenu plus d’honneurs militaires que tout autre Sino-Canadien dans toute l’histoire de notre pays.

[Musique]

Passer les liens de partage