Les procès de John A.

Notre premier premier ministre, un personnage polarisant. 

Textes de Frédéric Boily, Charlotte Gray, Lee Maracle, et Christopher Moore. 

1 février 2019

 

Héros, malhabile, méprisé. Sir John A. Macdonald fut à la fois adoré et conspué pendant sa vie, et adulé immédiatement après sa mort.

Aujourd’hui, le legs du premier premier ministre du Canada est passé au peigne fin, et avec raison, puisque l’histoire n’a jamais été bien servie en camouflant le passé.

Mais l’effet de balancier est-il allé trop loin? Partout au pays, des détracteurs demandent le démantèlement des monuments de Macdonald et d’autres personnages historiques controversés.

Les partisans de Macdonald, de leur côté, disent que ce serait comme si on effaçait le passé. Le débat polarise les communautés, mais  comment trouver une façon d’avancer ensemble?

Canada’s History a demandé à plusieurs historiens/historiennes et auteurs/autrices de renom de réfléchir aux réalisations et aux failles de Macdonald, et d’explorer les défis qui entourent sa commémoration.

Leurs textes proposent des perspectives uniques et importantes. Ils ne sont pas tous d’accord. Mais ensemble, leurs réflexions nous aident à mieux comprendre les enjeux complexes qui entourent cette question.

Nous espérons que ces textes donneront lieu à de nouvelles conversations sur le passé.

Ces discussions seront sans doute enflammées, et parfois inconfortables… mais nous croyons qu’il s’agit de la seule façon d’aller de l’avant.

Les Textes

De protecteur à bourreau

La réputation de Macdonald au Canada français change en fonction de ses décisions politiques. 

Il faut élargir nos points de vue

Comprendre l’histoire canadienne exige à la fois un contexte et un sens des proportions.

Honorer l'histoire autochtone

Célébrer la culture et le courage des peuples autochtones constitute un premier pas vers la réconciliation. 

Retirer une statue ne répare pas les injustices

Il faudrait plutôt rétablir l’histoire en soulignant les réalisations, en reconnaissant les erreurs et en dénonçant les injustices. 

Interroger le passé

Comment mieux comprendre les controverses entourant les commémorations.

Christopher Moore (christopher­moore.ca) nous fait part de ses réflexions dans chaque numéro de Canada’s History. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire du Canada, incluant 1867: How the Fathers Made a Deal.

Frédéric Boily est professeur en sciences politiques à la faculté Saint-Jean de l’Université de l’Alberta. Il a écrit plusieurs livres, dont John A. Mac­donald: Les ambiguïtés de la modération politique.

Charlotte Gray est l’autrice de dix essais littéraires acclamés par la critique, dont son plus récent The Promise of Canada: People and Ideas that have Shaped Our Country. Elle a pris la défense de Sir John A. dans le cadre d’une production télévisée de la CBC en 2004 intitulée « The Greatest Canadian ».

Lee Maracle est une poète Sto:lo et autrice qui enseigne au Centre for Indigenous Studies de l’Université de Toronto, où elle encadre également des étudiants autochtones.

Ces articles ont paru dans le numéro de février-mars 2019 du magazine Canada’s History.

Cet article est aussi offert en anglais.

Passer les liens de partage

Relié à Premiers ministres