Les finalistes de l’édition de 2018 du Prix d'histoire du Gouverneur général pour l'excellence en enseignement

Vingt-cinq enseignants canadiens sont reconnus pour leur travail exceptionnel dans le domaine de l'enseignement de l'histoire canadienne.

20 juin 2018

La Société Histoire Canada a le plaisir d'annoncer la liste des finalistes du Prix d'histoire du Gouverneur général pour l'excellence en enseignement. Grâce à des projets novateurs, ces 25 finalistes ont su se démarquer avec des pratiques exemplaires de l’enseignement de l'histoire canadienne, notamment en créant des expériences d'apprentissage originales, en encourageant la recherche historique et l’utilisation de la pensée critique, en intégrant les concepts de pensée historique, en plus de tenir compte, dans plusieurs cas, du point de vue et la visions des Premières Nations.

Créé en 1996, le prix rend hommage à six enseignants pour leurs approches novatrices de l'enseignement de l'histoire canadienne. Les lauréats reçoivent un prix en argent de 2 500 $, une bourse additionnelle de 1 000 $ pour leur école ainsi qu’un voyage toutes dépenses payées pour deux personnes à Ottawa. Ils recevront leur prix des mains de Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, lors d’une cérémonie mémorable à Rideau Hall. Les lauréats seront annoncés à l'automne.

Nous vous invitons à écouter les entrevues des finalistes pour en savoir plus au sujet de leurs projets et le travail important qu’ils effectuent pour connaître, interpréter et partager les histoires du passé.

Félicitations aux finalistes de cette année :

Mathieu Beauséjour

Collège Saint-Sacrement, Montréal, Québec

Monsieur Beauséjour nous propose un projet où il est question de ludification des apprentissages dans le domaine de l'enseignement de l'histoire du Québec et du Canada. En effet, il utilise le jeu vidéo pour enseigner du contenu d'apprentissage à ses élèves, mais aussi pour veiller au développement de leur pensée critique ainsi qu'à l’intégration de la méthode historique.

Jean-Pierre Bélanger

Collège Clarétain, Victoriaville, Québec

Le projet Le discours politique, dans la peau des personnages ! représente une occasion unique pour les élèves de reproduire en salle de classe un discours historique.  L'objectif premier de cet exercice est de s'approprier l'histoire en redonnant vie aux mots qui ont marqué l'histoire du Canada, en les remettant dans leur contexte et en examinant leur impact sur la société à cette époque, mais aussi celle d'aujourd'hui.

Éric Chassé 

École Internationale Lucille-Teasdale, Saint-Hubert, Québec

Après avoir effectué une recherche portant sur un bâtiment historique et caractéristique de l'époque de la Nouvelle-France, les élèves d’Éric Chassé doivent reproduire à l'échelle le bâtiment choisi. Ils ont comme mission par la suite de concevoir et d'animer, auprès de leurs pairs, une leçon d'histoire centrée sur la fonction du bâtiment en question.

Jean-François Gosselin 

École Marcelle-Mallet, Québec, Québec

Les élèves de Jean-François Gosselin, dans le cadre de leur cours d'histoire du Québec et du Canada de troisième secondaire, doivent concevoir une modélisation 3D d'une scène de la Guerre de Conquête à l'aide du jeu Minecraft. Ce projet, réalisé en collaboration avec le Musée de la civilisation de Québec, a comme objectif d'intégrer l'enseignement de l'univers social au nouveau M-Lab du musée, tout en permettant aux jeunes de laisser libre cours à leur créativité en utilisant un environnement de jeu populaire.

Rémi Lavoie

École Paul-Hubert, Rimouski, Québec

Le projet Héros ou Zéro imaginé par Rémi Lavoie amène les élèves à sélectionner un personnage, à émettre une hypothèse à son sujet, et à documenter sa vie et ses actions. Ils doivent valider leur hypothèse et justifier leur position au sujet de ce personnage grâce aux recherches qu’ils effectuent. Par la suite, ils sont invités à partager leurs découvertes lors de discussions.

Mboyo Onehese

École secondaire publique De La Salle, Ottawa, Ontario

Le projet de Monsieur Onehese place l’élève au centre de son apprentissage et lui permet de vivre le rôle joué par un historien grâce à une série d’activités de communication, d’art, d’enquête et de recherche imaginées dans l’objectif d’améliorer sa compréhension de l’histoire du Canada.

Karine St-Cyr

École de la Rose-des-Vents, Rimouski, Québec

Le projet multidisciplinaire de Karine St-Cyr privilégie une approche pratique et dynamique où les élèves doivent réaliser la maquette de leur village à l’échelle. Dans une perspective historique, ils doivent comprendre la vie de leurs ancêtres dans le village et la comparer à la situation observée maintenant avec tous les changements qui se produisent.

Karen Randall Blancher

Napanee District Secondary School, Napanee, Ontario

Les élèves de Karen Rendall Blancher ont participé à un projet dirigé par les jeunes eux-mêmes. Il fut imaginé afin de répondre aux appels lancés dans le but d’honorer la vérité et chercher la réconciliation. Madame Rendall Blancher et ses élèves ont collaboré avec des artistes autochtones et, pendant un programme de deux mois en résidence, les élèves et les artistes ont travaillé ensemble afin de créer une murale regroupant douze panneaux. La collaboration a permis aux élèves de créer des liens forts avec ces artistes, gardiens du savoir autochtones, en plus de se familiariser avec les histoires et les traditions décrites dans les peintures murales.

Cette entrevue est en anglais.

Michael Diluccio

Markville Secondary School, Vaughan, Ontario

Dans le cadre d’un projet collaboratif intitulé Rock Your Decade, les élèves de 10e année de Michael Diluccio abordent de façon critique l’histoire canadienne de l’après-guerre. En sous-groupe, ils sont assignés à une décennie déterminée et, à travers une série d’exercices et de présentations, doivent défendre cette décennie en considérant les événements historiques marquants et les décisions prises par le gouvernement fédéral au fil du temps.

Cette entrevue est en anglais.

Temma Frecker

The Booker School, Port Williams, Nouvelle-Écosse

Les élèves de Temma Frecker ont entrepris un projet interdisciplinaire de six semaines portant sur la compréhension de perspectives variées. Ils se sont intéressés au débat actuel portant sur la commémoration de personnages historiques controversés en préparant leur propre proposition portant sur la statue de Sir Edward Cornwallis qui fut retirée d'un parc de Halifax plus tôt cette année. Les élèves ont imaginé une solution unique appelée The Conversation qu'ils ont explicité dans une proposition officielle envoyée au comité de Cornwallis et partagée aussi par le biais de campagnes d'information dans les médias sociaux et traditionnels.

Cette entrevue est en anglais.

Kerri-Lee Hewlett

Canterbury High School, Chelsea, Québec

Dans le cadre de leur cours d’histoire en immersion française, les élèves de Kerri-Lee Hewlett sont initiés aux six concepts de la pensée historique et sont invités à les appliquer à des événements importants de l’histoire du Canada depuis la Seconde Guerre mondiale. Comme activité d’intégration, on leur demande de créer une œuvre artistique pour commémorer un événement ou un moment important de l’histoire, en incorporant des concepts clés tels que l’importance historique, les causes et conséquences ou encore la dimension éthique.

Cette entrevue est en anglais.

Maxine Hildebrandt et Lisl Gunderman

Mother Earth's Children's Charter School, Devon, Alberta et Wildwood School, Wildwood, Alberta

Grâce à un partenariat unique, Maxine Hildebrand et Lisl Gunderman ont créé un échange culturel pour leurs jeunes élèves d’horizons et de communautés différents. Après les premières démarches pour jumeler les élèves de l’école Mother Earth’s Children’s Charter School (la seule et unique école ayant une charte autochtone au Canada) à ceux de l’école Wildwood (une petite école publique rurale), les enseignants ont organisé quatre journées d’échanges, sur une période de quatre mois, où les élèves ont pu partager leurs riches histoires. 

Cette entrevue est en anglais.

Lisa Howell

Pierre Elliott Trudeau Elementary School, Gatineau, Québec

Les élèves de 5e et 6e années de Lisa Howell ont étudié les problèmes historiques et actuels liés au financement des soins de santé dans les communautés des Premières Nations. Après avoir mené des recherches, écouté des histoires racontées par des Aînés et discuté avec des experts, ils ont utilisé leurs connaissances pour concevoir et filmer une annonce destinée à la télévision et à la radio nationales, ainsi qu'à divers sites médiatiques.

Cette entrevue est en anglais.

Christina Iorio

St. Augustine Catholic High School, Richmond Hill, Ontario

Christina Iorio a développé une série de plans de leçon permettant aux élèves de s’initier à l’utilisation des sources primaires en plus de développer leurs capacités de réflexion historique. Pour compléter le tout, les élèves créent un jeu d’évasion auquel le reste de la classe peut participer.

Cette entrevue est en anglais.

Warren Lake

Robert Thirsk High School, Calgary, Alberta

Les élèves de Warren Lake ont participé à un projet de science citoyenne réalisé en collaboration avec le Arctic Institute of North America. Sur une période de dix semaines, ils ont exploré les écrits d’un journal de chasseurs de baleine datant des années 1850. Ils ont extrait et analysé des données portant sur le climat, les conditions météorologiques, les conditions de la glace en mer et la position géographique des navigateurs.  

Cette entrevue est en anglais.

Danita Lewis

Southgate Middle School, Comox, Colombie-Britannique

Danita Lewis a imaginé un programme de six semaines intitulé First Nations Studies. Il est offert aux élèves autochtones et non autochtones de son école. Grâce à des apprentissages expérientiels et exploratoires, le programme permet une prise de conscience et a pour effet de susciter le respect pour l’histoire, la culture et les traditions autochtones. Il permet de créer des ponts entre les apprenants autochtones et non autochtones.

Cette entrevue est en anglais.

Mercedes Luby

Leary's Brook Junior High, St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador

Mercedes Luby est la coordonnatrice du programme d’études portant sur les droits de la personne et de l’holocauste à Terre-Neuve-et-Labrador, une initiative parascolaire destinée aux élèves des écoles secondaires de cette province. Le programme a pour objectif de sensibiliser les élèves aux droits de la personne, à la tolérance et à la responsabilité sociale. Il comprend un volet éducatif, un volet de service communautaire ainsi qu'un volet voyages. À ce jour, plus de 500 élèves ont participé au programme.

Matthew McCutcheon et Ryan Bucci

Eastern Passage Education Centre, Dartmouth, Nouvelle-Écosse

Matthew McCutcheon et Ryan Buccin ont demandé à leurs élèves en sciences sociales de 8e année d’effectuer des recherches, d’écrire et d'enregistrer des baladodiffusions portant sur les récipiendaires canadiens de la Croix de Victoria lors la Seconde Guerre mondiale. Les deux enseignants ont également organisé des événements où les élèves ont pu partager leur travail, répondre à des questions au sujet de leurs recherches et réfléchir à leur expérience d’une manière générale.

Cette entrevue est en anglais.

Sara McFarlane

École LeMarchant St. Thomas School, Halifax, Nouvelle-Écosse

Les élèves de Sara McFarlane ont utilisé les six concepts de la pensée historique afin d’examiner l’histoire des Afro-Néo-Écossais et en apprendre davantage au sujet d’Africville. Ils ont d’abord effectué des recherches pour ensuite créer des jeux de société en montrant ce qu'était Africville avant 1960.

Cette entrevue est en anglais.

Jean Moir

Langley Meadows Community School, Langley, Colombie-Britannique

Jean Moir a créé un module comprenant dix leçons intitulé Gladys We Never Knew. Il porte sur l’histoire autochtone canadienne et plus particulièrement sur le système des pensionnats. En étudiant la vie de Gladys, une jeune fille de la nation Nlaka’pamux à Spuzzum en Colombie-Britannique, les élèves peuvent s’identifier à celle-ci.

Cette entrevue est en anglais.

Michelle Park

Corner Brook Regional High, Corner Brook, Terre-Neuve-et-Labrador

Les élèves de Michelle Park étudient différents aspects de l’expérience du front intérieur lors de la Seconde Guerre mondiale, notamment la propagande, le rationnement, la transformation du rôle des femmes et le traitement des différents groupes minoritaires. Comme activité d’intégration, les élèves créent un projet qui explore plus en détail les divers impacts de la guerre sur la vie quotidienne des Canadiens.

Cette entrevue est en anglais.

Karen Parfitt

Bracebridge and Muskoka Lakes Secondary School, Baysville, Ontario

Karen Parfitt a imaginé un projet de musée pour son groupe en immersion française de 9e et 10e année. Après avoir visité quelques musées et exploré des expositions virtuelles, les élèves ont sélectionné une série d’artefacts afin de monter leurs propres expositions portant sur un thème de leur choix. Ils ont rédigé un rapport de recherche expliquant le choix de leurs artefacts en plus de monter de petites expositions et créer des dioramas destinés aux autres élèves de l’école.

Cette entrevue est en anglais.

Paul Paterson

Westmount Secondary School, Ridgeville, Ontario

Inspirés par le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, les élèves de Paul Paterson ont formé leur propre groupe de réflexion afin de concevoir une vision pour le Canada de 2070. Au cours du semestre, ils ont ainsi établi des priorités pour le pays et développé une politique très détaillée. Ils ont entre autres créé un site Web pour présenter leurs articles en ligne et ont partagé leurs conclusions lors d'une conférence de presse.

Cette entrevue est en anglais.

Denee Repski et Justin Harrison

Campbell Collegiate, Regina, Saskatchewan

Denee Repski et Justin Harrison ont créé un projet intitulé History Underground: The Road to Reconciliation. Ils encouragent leurs élèves à établir des liens entre l’histoire coloniale canadienne et l’héritage laissé par celle-ci. Les élèves travaillent avec différents intervenants ainsi qu’avec des organisations autochtones. Ils visitent des lieux d’importance historique et collaborent avec des organismes locaux au service de la communauté.

Cette entrevue est en anglais.

Eve Seni

Pierre Elliott Trudeau High School, Toronto, Ontario

Eve Seni demande à ses élèves de 10e année d’effectuer une recherche portant sur la Première Guerre mondiale sous l’angle de la pertinence. Les élèves choisissent donc un aspect de la guerre et doivent faire la démonstration que leur sujet demeure aujourd’hui pertinent pour les Canadiens. Pour ce faire, ils produisent un rapport écrit et créent une pièce visuelle afin de présenter leurs arguments à leurs pairs.

Cette entrevue est en anglais.

Passer les liens de partage

Relié à Prix