Émilie Fortin-Tremblay

Figure mythique de la ruée vers l’or.

Par Jean-Philippe Proulx

25 novembre 2010

 

photo archive noir et blanc Émilie Fortin-Tremblay

Cette grande pionnière du Nord, née le 4 janvier 1872 à Saint-Joseph-d’Alma au Québec, prit pour mari un chercheur d’or nommé Nolasque Tremblay le 11 décembre 1893. L’année suivante, la nouvelle mariée s’aventura dans un voyage de noce peu commun. Après avoir parcouru plus de 8 000 km en direction de Miller Creek au Yukon, Émilie Fortin-Tremblay devint la première femme blanche à traverser le col Chilkoot.

Afin de mieux connaître la vie de cette Franco-Yukonnaise, nous vous proposons une entrevue réalisée avec madame Cécile Girard, rédactrice en chef du journal l’Aurore Boréal de Whitehorse. Madame Girard est également co-auteure de l’ouvrage Un jardin sur le toit : la petite histoire des francophones du Yukon publié par l’Association franco-yukonnaise.

Pour en savoir plus

Girard, Cécile et Renée Laroche, Un jardin sur le toit. La petite histoire des francophones du Yukon, Whitehorse, Association franco-yukonnaise, 1991.

Serge Bouchard présente un portrait d’Émilie Fortin-Tremblay à l’émission radiophonique De remarquables oubliés diffusée le 2 mars 2009 à la radio de Radio-Canada.

Découvrez la série de reportages radio et télé produits en août 2008 par Radio-Canada alors que deux femmes de Vancouver marchèrent sur les traces des chercheurs d’or.

Amusez-vous grâce au jeu La ruée vers l'or du Klondike du Musée virtuel du Canada

Visitez le site Web de Parcs Canada

Passer les liens de partage

Relié à Femmes