Pleins feux sur Marie-Josèphe Angélique

Qui était le jeune esclave Marie-Josèphe Angélique et a-t-elle vraiment « mis le feu à Montréal » ?

Par Jean-Philippe Proulx

3 février 2012

Illustration couleur Marie-Josèphe  Angélique

En décembre 2011, la Ville de Montréal annonçait qu’un petit parc à proximité du métro Champ-de-Mars porterait le nom de Marie-Josèphe Angélique. Cette jeune esclave noire, au parcours non singulier, fut accusée et exécutée pour avoir incendié plusieurs immeubles de Montréal en 1734.

Qui était Marie-Josèphe Angélique? Était-elle réellement coupable du crime pour lequel elle fut jugée? Pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs, nous vous proposons quelques ressources vous permettant de plonger au cœur de l’histoire d’Angélique, une histoire criminelle des plus captivantes.

Radio

De remarquables oubliés

Radio-Canada, 7 novembre 2007

Inspiré par des ouvrages de Marcel Trudel et Denyse Beaugrand-Champagne, Serge Bouchard nous propose un conte historique relatant l’histoire de Marie-Josèphe Angélique lors de son émission De remarquables oubliés à la radio de Radio-Canada. En deuxième heure, l’historien, conférencier, auteur et spécialiste de l’histoire du peuple noir, Paul Fehmiu Brown est invité à commenter cette histoire et à répondre aux questions des auditeurs.

Site web

Les grands mystères de l’histoire canadienne

Le projet de site Web Les grands mystères de l’histoire canadienne a vu le jour en 1997. En 2003, La torture et la vérité : Angélique et l’incendie de Montréal fut créé grâce au travail de chercheurs de l’Université de Victoria, de l’Université de Sherbrooke et de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario de l’Université de Toronto.

Ce site Web nous présente le Montréal du XVIIIe siècle. Angélique nous est présentée et on recrée son procès. À partir de documents d’archives, le visiteur du site pourra reconstituer la journée et la soirée de l’incendie afin de jeter un regard objectif sur les faits qui sont survenus.

Dictionnaire biographique du Canada

Vachon, André. « Marie-Josephe-Angélique ». Dictionnaire biographique du Canada. Les Presses de l’Université Laval, 1969, vol. 2, page 477.

Documentaires

Les Mains noires

Angélique (Version anglaise)

Le rouge et le noir… au service du blanc…

Suggestions lecture

Marcel Trudel. Deux siècles d’esclavage au Québec. Montréal, Bibliothèque québécoise, 2009.

Denyse Beaugrand-Champagne. Le Procès de Marie-Josèphe-Angélique. Montréal, Libre Expression, 2004. 296 pages.

Micheline Bail. L’esclave. Montréal, Stanké, 2009.

Paul Fehmiu Brown. Marie-Josèphe-Angélique, Montréal, Québec, 21 juin 1734. Montréal, Les 5 continents, 1998. 122 pages.

Passer les liens de partage

Relié à Femmes