Planche port-bébé anishinabe

Cet objet, appelé tikanagan, a déjà transporté un bébé gesticulant.

Écrit par Nelle Oosterom

15 septembre 2014

Cet objet, appelé tikanagan, a déjà transporté un bébé gesticulant.

Le tikanagan, un type de planche porte-bébé, est une invention autochtone très ingénieuse qui serait aujourd’hui l’équivalent d’un berceau, d’un porte-bébé, d’une chaise-haute et d’un parc! Il était conçu pour garder les enfants au chaud et en sécurité et pour faciliter leur transport.

La confection du sac incombait à la mère et à ses parentes, alors que le mari ou un parent se chargeait de la planche.

L’anneau incurvé servait à protéger la fête de l’enfant en cas de chute. On peut également y suspendre des amulettes et des jouets, ainsi que des housses pour protéger l’enfant du temps froid et des moustiques.

Les tikanagans étaient souvent transmis de génération en génération.

Cet article a été publié à l’origine dans le magazine Canada’s History, octobre-novembre 2014.

Cet article est aussi offert en anglais.

Passer les liens de partage

Relié à Premières nations, Inuit et Métis