Lorsque les premières automobiles sillonnèrent les routes du Québec

Baladodiffusion réalisée avec monsieur Guy Thibault, auteur et passionné de voitures anciennes.

Par Jean-Philippe Proulx

28 mars 2011

Photo portrait couleur Guy Thibault
Nous vous proposons une baladodiffusion réalisée avec monsieur Guy Thibault, auteur et passionné par les voitures anciennes. L’auteur a publié par le passé aux Éditions GID un ouvrage intitulé L’Immatriculation au Québec. On y apprend nottament comment les autorités en place en arrivèrent à obliger que tous les véhicules automobiles soient enregistrés auprès du gouvernement provincial.

En 2011, toujours chez GID, monsieur Thibault publie L’Automobile et ses témoins. Il s’attarde cette fois aux traces laissées par le passage de l’automobile pendant la première moitié du XXe siècle. Dans cette entrevue, nous avons discuté avec lui de l’apparition des premières automobiles au Québec.

Écoutez l’intégralité de l’entrevue accordée par Guy Thibault à Histoire Canada (durée 11 minutes, 36 secondes).


Guy Thibault, L’Automobile et ses témoins, Québec, Les Éditions GID, 2011, 190 pages.
www.leseditionsgid.com

Lorsqu’elle fait son apparition, au début du XXe siècle, l’automobile ne fait pas l’unanimité; surprenante et pétaradante, elle dérange l’ordre établi. On s’interroge sur la pertinence de cette curieuse invention qui fonctionne sans chevaux. Alors qu’on la considère comme un gros jouet destiné aux gens aisés ou en mal de sensations, on est bien loin de se douter que ces machines bizarres révolutionneront les transports et, par le fait même, les mœurs et la vie courante.

En s’imposant de plus en plus, l’automobile donne lieu à de nombreux changements et teinte différentes sphères du quotidien. Le fait d’apprivoiser la machine provoque non seulement des avancements technologiques, mais aussi des transformations dans les mœurs, ainsi des forgerons deviennent mécaniciens et des marchands généraux, marchands de pièces et d’accessoires d’auto de tous genres. Devenue plus performante, l’automobile permet de sortir de la ville, ce qui génère un tout nouveau genre de tourisme et impose des modifications sur les routes et une législation appropriée : signalisation, permis de conduire, immatriculation. Les automobiles sont la fierté de leurs propriétaires et deviennent un mode d’expression qui suscite la créativité des artistes qui produisent, entre autres, des ornements de radiateur somptueux et des publicités à faire rêver. De la même façon que sur les routes, l’automobile s’impose peu à peu dans l’univers des jouets et des jeux, un réel bonheur pour les petits et les grands.

C’est ce large univers de l’automobilisme au Québec que l’auteur vous invite à découvrir grâce à une multitude d’objets, de documents et de photographies anciennes.

ACHETER CHEZ RENAUD BRAY

 

Passer les liens de partage

Relié à