Comment les fourrures ont bâti le Canada

Voyez ce qu’il y a à l’intérieur de ce numéro spécial de Kayak, janvier 2020, sur support numérique seulement.

Mis en ligne le 1 janvier 2019

La traite des fourrures a débuté vers la fin du 17e siècle, quand des entreprises européennes se sont répandues sur tout le territoire du Canada actuel pour acheter aux Autochtones des peaux de castors et d’autres animaux.

La Compagnie de la Baie d'Hudson, ou CBH, a été créée pour ce commerce en 1670. C’est une des plus anciennes entreprises au monde. D’autres ont suivi, comme la Compagnie du Nord-Ouest, ce qui a entraîné une forte concurrence.

Le Canada serait très différent sans la traite des fourrures, tout comme la vie des peuples autochtones. Elle leur a en effet apporté des outils utiles, mais aussi des temps difficiles. Elle a également donné naissance au peuple des Métis dans les années 1700 et 1800.

Quand on connaît ce commerce et son influence sur le Canada, on comprend mieux notre pays et ce qui l’a façonné. Tu découvriras dans ce numéro comment se faisait la traite des fourrures, qui s’en occupait et quelles ont été ses conséquences.

Le coin de l'enseignant

Nous avons les ressources pédagogiques liées à ce numéro de Kayak.

Passer les liens de partage

Relié à Dans les anciens numéros de Kayak