Connaissance des revendications territoriales et territoire algonquin

Dans cette leçon, les élèves explorent les titres de propriété des Premières Nations dans la vallée de l’Outaouais.

Créé par Keri Cheechoo

1 septembre 2018

Aperçu de la leçon

Dans cette leçon, les élèves explorent les titres de propriété des Premières Nations dans la vallée de l’Outaouais. Ils effectuent une recherche sur une communauté des Premières Nations en territoire traditionnel algonquin et participent à un débat.

Temps requis

2-4 périodes en classe

Concept(s) de la pensée historique

  • Établir la pertinence historique
  • Utiliser des sources primaires
  • Analyser les causes et les conséquences
  • Adopter une perspective historique
  • Comprendre la dimension éthique des interprétations historiques.

Objectifs d’apprentissage

Les élèves :

  • Identifient et décrivent un groupe de la première nation algonquine, son territoire et ses droits.
  • Montrent qu’ils comprennent le problème encore non résolu du titre de propriété des Algonquins (qui comprend Ottawa, la capitale nationale).
  •  Développent leurs techniques d’enquête, de recherche et de communication au moyen de sources primaires et secondaires.

L’activité

Activation : Comment les élèves se préparent-ils à l’apprentissage?​

  • Remettez des copies de la fiche 4.1 Territoire algonquin vers 1850-1867 à chaque élève.
  • Demandez aux élèves d’écrire à l’endos de la carte : 1) trois faits qu’ils dégagent de la carte et 2) trois questions qu’ils veulent poser en lien avec la carte.
  • Après quelques minutes, invitez les élèves à formuler leurs réflexions.
  • Favorisez la discussion et guidez un débat avec l’ensemble de la classe.
  • Lisez à haute voix le premier paragraphe de la page 41 de l’article « Territoire algonquin » :

Le territoire traditionnel des Algonquins a toujours compris la vallée de l’Outaouais et les terres adjacentes, à cheval sur la frontière de ce qui est aujourd’hui le Québec et l’Ontario. Contrairement à la majeure partie de l’Ontario et aux Prairies, les terres algonquines n’ont jamais fait l’objet d’un Traité de partage du territoire. Le titre de propriété des Algonquins continue d’exister

  • Posez la question suivante : Que signifie la phrase : « Le titre de propriété des Algonquins continue d’exister »?
  • Posez la question suivante : Que signifie le terme titre? [Le titre signifie que vous êtes le propriétaire légal d’un territoire ou d’un bien. Le titre autochtone est le droit des Premières Nations de posséder leurs terres ancestrales, tel que reconnu dans le common law].
  • Favorisez les questions et la discussion.
  • Continuez de lire à haute voix les paragraphes deux et trois à la page 41, se terminant par :

Actuellement, il y a dix Premières Nations algonquines reconnues comptant près de onze mille membres. Neuf de ces communautés se trouvent au Québec : Kitigan Zibi, Barriere Lake, Kitcisakik, Lac Simon, Abitibiwinni, Long Point, Timiskaming, Kebaowek et Wolf Lake. Pikwakanagan est en Ontario. Trois autres Premières Nations en Ontario sont en partie d’origine algonquine, par filiation : Temagami, Wahgoshig et Matachewan.

  • Revenez aux cartes. Posez la question suivante : Quelles villes/ communautés des Premières Nations sont situées dans le territoire traditionnel algonquin? [Ottawa figure sur la liste; sollicitez d’autres réponses comme Gatineau, North Bay, Pembroke, etc.]
  • Posez la question suivante : Comment ces Premières Nations et communautés non autochtones situées en territoire traditionnel algonquin peuvent-elles régler le problème du titre puisqu’aucun traité de partage du territoire n’a été négocié?
  •  Favorisez les questions et la discussion.

Acquisition : Quelles stratégies facilitent l’apprentissage des groupes et des élèves?

  • Divisez la classe en dix groupes de taille égale. Assignez à chaque groupe l’une des Premières Nations algonquines suivantes : Québec - Kitigan Zibi, Barriere Lake, Kitcisakik, Lac Simon, Abitibiwinni, Long Point, Timiskaming, Kebaowek et Wolf Lake; Ontario – Pikwakanagan.
  • Demandez aux élèves d’effectuer une recherche en ligne sur la Première Nation qui leur a été assignée. Distribuez des copies de la fiche 4.2 Premières Nations algonquines : Recherche.

Mise en application : Comment les élèves exercent-ils leur compréhension?​

  • Une fois les recherches terminées, préparez chaque groupe en vue d’un débat.
  • Le débat a lieu à leur table, avec leur groupe.
  • Remettez à chaque table l’une des deux cartes de rôle de la fiche 4.3 Cartes des intervenants au débat :
    • un porte-parole des Premières Nations.
    •  un porte-parole du gouvernement fédéral ou provincial.
  • Assignez à la moitié du groupe une carte, et l’autre carte à l’autre moitié du groupe.
  • Lisez les rôles attentivement.
  • Procédez aux débats.
  • Les débats en petits groupes doivent créer de nouveaux moments propices à l’apprentissage sur les perspectives historiques et contemporaines [du gouvernement fédéral ou provincial; des Premières Nations algonquines].
  • À la fin des débats, rassemblez tous les groupes pour une séance de discussion.

Matériel/ressources

Activité additionnelle

Explorez et analysez les dimensions éthiques des promesses non tenues ou de l’absence de négociations/de garanties des gouvernements successifs avec les peuples algonquins. Les points d’accès à l’apprentissage peuvent être : le Traité de Swegatchy, les articles de la capitulation de Montréal, le Traité de Kahnawake, la Proclamation royale de 1763.

Plans de leçons

Les Traités numérotés

Dans cette leçon, les élèves explorent les Traités numérotés en mettant l’accent sur leur pertinence actuelle, les relations historiques et contemporaines et les avantages qu’en retirent tous les Canadiens.

Comprendre l’esprit et l’intention

Dans cette leçon, les élèves explorent le concept d’esprit et d’intention en examinant les différents points de vue de la Couronne et des Premières Nations au moment de la négociation des Traités.

Des nations en attente : L’expérience des Traités en C.-B.

Dans cette leçon, les élèves se penchent sur l’expérience des Traités en Colombie-Britannique en explorant les événements importants du passé et en élaborant une échelle chronologique.

Traités : Partenariats et relations

Dans cette leçon, les élèves explorent la nature durable et pancanadienne des relations issues des Traités au Canada, en soulignant les difficultés et possibilités auxquelles ces relations ouvrent la voie.

1764 : Une relation durable

Dans cette leçon, les élèves se penchent sur le Traité de Niagara en tant que lien fondateur ayant contribué à la création du Canada.

Réimaginer l’histoire : Redresser les torts des Traités

Dans cette leçon, les élèves examinent l’idée de justice telle qu’elle s’applique aux interprétations des Traités.

Pertinence des Traités aujourd’hui

Dans cette leçon, les élèves explorent la pertinence et l’importance actuelles des relations issues des Traités au Canada et apprennent à voir ces relations comme un chemin vers la réconciliation.

Traités de paix et d’amitié

Dans cette leçon, les élèves utilisent des sources primaires pour explorer la validité constitutionnelle des Traités de paix et d’amitié.

Relations, respect et réconciliation

Dans cette leçon, les élèves explorent la Convention de la Baie James et du Nord québécois et ses conséquences pour les Cris et les Inuits.

Passer les liens de partage

Relié à Plans de leçons